Connect with us

Actualités

Fiasco Mir vs Pulev, l’arbitre donne ses explications

frank mir kubrat pulev

L’ar­bitre du com­bat qui oppo­sait Frank Mir à Kubrat Pulev, Dan Mira­gliot­ta, est reve­nu sur sa pres­ta­tion lar­ge­ment cri­ti­quée par qua­si­ment tout le monde. 

“Il est KO debout ! Il est KO debout ! Cro­chet gauche ! Mais que fait Dan Miragliotta !”

Ce sont les mots criés du com­men­ta­teur de Triller Triad Com­bat, Ray Flores, alors que l’an­cien cham­pion des poids lourds de l’UFC, Frank Mir, vacillait sur ses pieds depuis plu­sieurs secondes après avoir pris une droite puis une gauche de Kubrat Pulev.

La réponse à la ques­tion de Flores, selon Mira­gliot­ta, est qu’il avait cal­cu­lé son coup et qu’il fai­sait deux choses : don­ner à Mir le temps de mon­trer qu’il était tou­jours dans le com­bat et attendre que Pulev avance.

“J’at­ten­dais que Pulev entre”, a décla­ré Mira­gliot­ta à MMA Figh­ting lun­di. “Cela m’au­rait ren­du la tâche tel­le­ment plus facile, car dès qu’il aurait fait un pas en avant comme s’il allait atta­qué, j’é­tais en posi­tion avec mon épaule gauche et le côté gauche de mon corps pour le stop­per, le pous­ser dehors et arrê­tez le com­bat. Mais il ne s’est pas enga­gé, il a recu­lé, et c’est pour­quoi j’ai conti­nué à regar­der Mir.”

“Ensuite, Mir n’est pas tom­bé et n’a pas levé les mains mais dès que Pulev a fait ce léger pas en avant, je suis inter­ve­nu et j’ai arrê­té le com­bat. C’é­tait facile.”

Mira­gliot­ta, un vété­ran de la cage et du ring de boxe, a décla­ré que Mir lui avait deman­dé pour­quoi le com­bat avait été arrê­té, mais le coin de l’ex-cham­pion l’a remer­cié d’a­voir pro­té­gé son com­bat­tant. Dans les jours qui ont sui­vi le com­bat, il a décla­ré que des mes­sages plus posi­tifs étaient arrivés.

“Je ne vou­lais pas per­mettre à Pulev d’en­trer et de le frap­per à nou­veau”, a décla­ré Mira­gliot­ta. “Mais quand Pulev s’est reti­ré, j’ai pen­sé que Mir avait une chance soit de se mettre à genoux, soit de lever les mains, et il n’a fait ni l’un ni l’autre, c’est pour­quoi je l’ai arrêté.”

Voi­ci le replay de l’action :

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.