Connect with us

Actualités

GLORY 80 – Une enquête est en cours, des poursuites judiciaires sont envisagées.

glory emeutes
Photo by JONAS ROOSENS/BELGA MAG/AFP via Getty Images

Dimanche, le GLORY a publié un second com­mu­ni­qué concer­nant les inci­dents qui ont eu lieu ce same­di à Has­selt en Bel­gique. L’or­ga­ni­sa­tion de kick­boxing affirme qu’une enquête sera lan­cée conjoin­te­ment avec la police locale et que les fau­teurs de troubles seront sévè­re­ment sanctionnés.

Voi­ci la tra­duc­tion du communiqué :

“Au cours des 10 der­nières années, GLORY a orga­ni­sé avec suc­cès des évé­ne­ments sûrs et de classe mon­diale dans des dizaines de villes et de pays à tra­vers le monde. Durant la pré­pa­ra­tion et pen­dant l’é­vé­ne­ment GLORY 80 qui s’est tenu à la Trixxo Are­na à Has­selt, en Bel­gique, GLORY a tra­vaillé avec les auto­ri­tés locales et a pris toutes les mesures néces­saires pour assu­rer les pré­cau­tions et pro­cé­dures de sécu­ri­té sur place.

Mal­heu­reu­se­ment, un groupe d’in­di­vi­dus mal inten­tion­nés a assis­té à l’é­vé­ne­ment hier soir. Ils ont mani­fes­té un com­por­te­ment dan­ge­reux pen­dant l’é­vé­ne­ment. Dans le res­pect abso­lu de la sécu­ri­té du public et à la demande des auto­ri­tés locales, GLORY a arrê­té l’é­vé­ne­ment. C’é­tait la pre­mière fois qu’un tel inci­dent se pro­dui­sait lors d’un évé­ne­ment GLORY, et nous aime­rions signa­ler qu’a­vec les connais­sances d’au­jourd’­hui, tous les par­ti­ci­pants à l’é­vé­ne­ment sont en sécu­ri­té et per­sonne n’a été gra­ve­ment bles­sé. La sécu­ri­té de tous les par­ti­ci­pants et par­ti­ci­pants a tou­jours été et sera tou­jours la prio­ri­té abso­lue de GLORY.

Nous sommes pro­fon­dé­ment attris­tés que ces actions irres­pon­sables aient gâché la nuit de tout le monde : des com­bat­tants aux télé­spec­ta­teurs, en pas­sant par les 7 000 fans, le per­son­nel et les par­te­naires de GLORY qui ont par­ti­ci­pé à la Trixxo Are­na à gui­chets fer­més qui était cen­sée faire par­tie d’une soi­rée spé­ciale. Ces indi­vi­dus ont ten­té de ter­nir l’i­mage du sport que nous et des mil­lions de fans à tra­vers le monde aimons et ché­ris­sons. Ce type de com­por­te­ment n’a pas sa place dans notre sport ou lors de nos événements.

Au cours des pro­chains jours, GLORY mène­ra une enquête com­plète sur cet inci­dent en col­la­bo­ra­tion avec les auto­ri­tés locales. Nous pren­drons toutes les mesures néces­saires et appli­que­rons les sanc­tions les plus sévères, y com­pris des pour­suites judi­ciaires, à toute per­sonne ayant par­ti­ci­pé, direc­te­ment ou indi­rec­te­ment, à une quel­conque faute.

Enfin, GLORY com­mu­ni­que­ra par e‑mail la semaine pro­chaine les actions qui seront mises en place pour les clients du pay-per-view de GLORY.”

Pour rap­pel, alors que Badr Hari et Arka­diusz Wrzo­sek étaient entrain de s’af­fron­ter dans le cadre de leur revanche lors du GLORY 80, un groupe de per­sonnes a com­men­cé à jeter des chaises et créer une émeute. Le com­bat Hari vs Wrzo­sek a dans un pre­mier temps été mis en pause à la fin du second round pour per­mettre à tout le monde de se cal­mer, mais les choses se sont enve­ni­mées et le com­bat a fina­le­ment été arrê­té, tout comme l’événement.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.