Connect with us

Kickboxing Muay Thai / K1

Mickael Palandre : “Il va falloir impressionner Marseille bébé !”

palandre nuit des champions

Que serait la Nuit des Cham­pions sans la pré­sence des meilleurs kick­boxeurs Fran­çais sur le ring Mar­seillais ? Après Guer­ric Billet l’an­née pré­cé­dente, c’est cette fois le Sté­pha­nois Mickael Palandre qui est l’un des invi­tés phares de cette 29eme édi­tion pré­vue le same­di 19 novembre pro­chain au Palais des Sports.

Palandre, 30 ans, fera sa toute pre­mière appa­ri­tion à la pres­ti­gieuse NDC et par­ti­ci­pe­ra à un com­bat pré­vu dans les règles du Muay Thai face à son com­pa­triote Dylan Oflei­di.

“Je suis très hono­ré de com­battre dans ce bel évé­ne­ment qu’est la NDC et devant un public chaud bouillant !”

“Je ne connais­sais pas mon adver­saire avant l’an­nonce du com­bat. Mais peu importe, je pré­pare ce com­bat comme si c’é­tait le n°1. J’ai enten­du dire qu’il avait faim… Ca m’a chauffé !

Per­for­mant en kick­boxing, Palandre est avant tout un amou­reux du Muay Thai et c’est tout logi­que­ment qu’il a été invi­té pour y faire le seul com­bat dans cette dis­ci­pline lors de la NDC 29.

“Ce sera le seul com­bat en muay donc va valoir bien repré­sen­ter notre belle discipline !”

“La ren­contre est pré­vue en 3 reprises, il n’y aura donc pas de round obser­va­tion. On va aller dans le dur direct. Va fal­loir impres­sion­ner Mar­seille bébé lol.”

Grace à ses résul­tats et son par­cours durant ces trois der­nières années, Palandre part en tant que favo­ri, une posi­tion qui n’est pas for­ce­ment si évi­dente à assumer.

“Par­tir favo­ri c’est bien mais ça ne me fait rien ! Ca ne veut pas for­cé­ment dire grand chose. Regar­dez face à Vla­di­mir Tui­nov au Glo­ry j’é­tais annon­cé per­dant sur le papier… au final je gagne le com­bat sans trop de mal.”

Tout droit venu du club Boxe­Thai 42, “Bibiche” a fait par­lé de lui grâce à ses résul­tats et sur­tout son par­cours au GLORY avec qui il est encore sous contrat. Mickael a rejoint l’or­ga­ni­sa­tion inter­na­tio­nale de kick­boxing en 2018 et y tota­li­sait 3 vic­toires pour 2 défaites avant de se bles­ser au bras alors qu’il com­bat­tait le cham­pion des ‑70kg, Tyja­ni Bez­ta­ti en février 2020.

Deux ans plus tard, Palandre a fait son retour à l’oc­ca­sion de la Fight Night One, s’im­po­sant sur un spec­ta­cu­laire KO face au Bré­si­lien Car­los Hen­rique Bar­bo­sa. Deux mois plus tard, il enchai­nait une vic­toire par déci­sion sur l’E­gyp­tien Taha Mekarem.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.