Connect with us

UFC - Ultimate Fighting Championship

Nassourdine Imavov met la pression et s’impose sur Joaquin Buckley à l’UFC Paris

nassourdine imavov ufc paris

C’est au tour du poids moyen Fran­çais Nas­sour­dine Ima­vov de faire son entrée dans la cage sous les applau­dis­se­ments du public pour ce pre­mier UFC Paris.

Ima­vov, 27 ans affron­tait l’A­mé­ri­cain Joa­quin Buck­ley, 28 ans, lors d’une ren­contre très atten­due et sous haute tension.

Ima­vov prend direc­te­ment le centre de la cage, Buck­ley tourne autour de lui et cherche un moyen d’en­trée et de cas­ser la dis­tance. Alors que Buck­ley perd son pro­tège dents sur un superbe front kick et prend le temps de le remettre, Nas­sour­dine le presse ce qui sur­prend un peu l’ar­bitre qui le retient légèrement.

Ima­vov se sert de son avan­tage de taille et d’al­longe se qui gène consi­dé­ra­ble­ment son adver­saire qui ne trouve pas de solu­tion pour se rapprocher.

Nas­sour­dine réus­si a mettre Buck­ley au sol et se place en posi­tion mon­tée, il ne reste plus qu’a le tra­vailler pour le finir en GNP mais la fin du pre­mier round sonne.

Le deuxième round offre quelques belles séquences en anglaise avec deux com­bat­tants moti­vés et très mobiles. Nas­sour­dine se fait reprendre par l’ar­bitre après avoir mis un doigt dans l’œil de Buck­ley. Apres de nom­breux échanges en anglaise le com­bat arrive au sol, Nas­sour­dine arrive à se mettre en bonne posi­tion pour réa­li­ser un étran­gle­ment arrière mais la sou­mis­sion ne prend pas la pre­mière fois, ni lors d’un deuxième essaie, ni d’un troi­sième essaies quelques secondes plus tard.

La troi­sième reprise a été plus dif­fi­cile pour Ima­vov qui a du faire face à un adver­saire vrai­ment déter­mi­né à rat­tra­per le retard engen­dré lors des deux pre­miers rounds.

Au final, Les trois juges ont don­né une vic­toire par déci­sion pour Ima­vov (29−28, 29–28, 30–27) .

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.