Connect with us

Actualités

L’ACB change les regles pour les Eye-poke et les manchons en MMA

Ce mer­cre­di, l’As­so­cia­tion des com­mis­sions de boxe et des sports de com­bat (ACB) a adop­té deux modi­fi­ca­tions aux règles uni­fiées du MMA.

La confé­rence annuelle de l’ABC a lieu chaque année à un endroit dif­fé­rent à tra­vers les USA avec de nom­breux chefs et repré­sen­tants d’or­ga­nismes de mise en ser­vice de tout le pays et au-delà. La confé­rence de cette année a lieu à Nia­ga­ra Falls, N.Y.,

Diri­gée par le pré­sident de l’as­so­cia­tion Mike Maz­zul­li, la confé­rence se déroule sur cinq jours. Les deux pre­miers jours consistent en des cours d’ar­bi­trage et de juge­ment diri­gés par des ins­truc­teurs cer­ti­fiés Kevin Mac­Do­nald, Blake Grice et Sal D’A­ma­to. Les trois jours sui­vants sont consa­crés à dis­cu­ter des pro­blèmes cou­rants du MMA et à écou­ter les confé­ren­ciers invités.

Des sujets tels que la perte de poids, la sécu­ri­té des com­bat­tants, le score ouvert, les ath­lètes trans­genres etc. ont été à l’ordre du jour lors de la confé­rence de cette année. Les confé­ren­ciers invi­tés com­pre­naient une foule de pro­fes­sion­nels de la san­té, ain­si que les anciens com­bat­tants de l’UFC Din Tho­mas et Jake Ellenberger.

Mer­cre­di a mar­qué le der­nier jour de la confé­rence ABC 2022 avec les impacts les plus directs : le vote des règles. Deux règles MMA ont été sou­mises au vote et adop­tées à l’unanimité.

Chan­ge­ment de règle 1 : Les com­bat­tants ont cinq minutes pour récu­pé­rer après des coups dans les yeux (Eye Poke)

Cré­dit pho­to : Zuf­fa / UFC


L’A­mé­ri­cain Bele Muham­mad réagit après un coup invo­lon­taire à l’œil de la part de Leon Edwards lors de leur com­bat à l’UFC Fight Night le 13 mars 2021 à Las Vegas. Le com­bat s’est ter­mi­né sur un No-Contest.

Les coups dans les yeux et les coups à l’aine sont des fautes cou­rantes dans les com­pé­ti­tions de MMA.

Pour les coups à l’aine, un ath­lète dis­pose auto­ma­ti­que­ment de cinq minutes pour récu­pé­rer. L’ac­tion peut reprendre à sa dis­cré­tion, tant que le chro­no­mètre du temps mort n’a pas son­né cinq minutes.

Pour les coups d’œil, ce n’é­tait pas le cas avant la confé­rence ABC de 2022. Selon le livre de règles, un com­bat­tant n’a­vait pas le temps de récu­pé­rer. Les offi­ciels pou­vaient appe­ler un délai d’at­tente, aver­tir le com­bat­tant qui avait lan­cé la faute et s’as­su­rer que le com­bat­tant qui avait été tou­ché n’a­vait pas subi de dom­mages néces­si­tant l’ar­rêt au combat.

Après la modi­fi­ca­tion du lan­gage de la règle, un coup dans l’œil entraî­ne­ra une allo­ca­tion auto­ma­tique de cinq minutes de temps mort si le com­bat­tant le sou­haite. Si le temps est écou­lé et que le com­bat­tant est inca­pable de conti­nuer, le com­bat sera arrê­té – comme c’est le cas pour une faute de frappe à l’aine.

Chan­ge­ment de règle 2 : Les man­chons en néo­prène sont auto­ri­sés à être por­tés par les compétiteurs

Cré­dit pho­to : Pho­to AFP

Fran­cis Ngan­nou (gants rouges) affronte Ciryl Gane (gants bleus) lors de l’UFC 270 au Hon­da Center. 

Alors que les man­chons en néo­prène (ou autres genouillères) étaient sou­vent à la dis­cré­tion des orga­nismes de mise en ser­vice, ils seront désor­mais uni­ver­sel­le­ment accep­tés par les juri­dic­tions ABC.

Voi­ci la règle com­plète ci-dessous :

« Un com­bat­tant peut uti­li­ser des man­chons souples de type néo­prène pour cou­vrir uni­que­ment les arti­cu­la­tions du genou ou de la che­ville. Les man­chons approu­vés ne doivent pas avoir de rem­bour­rage, de vel­cro, de plas­tique, de métal, d’at­taches ou de tout autre maté­riau consi­dé­ré comme dan­ge­reux ou sus­cep­tible de créer un avan­tage injuste. Les man­chons en néo­prène ne sont pas consi­dé­rés comme des équi­pe­ments ou des vête­ments et ne peuvent pas être sai­sis avan­ta­geu­se­ment à l’in­té­rieur ou comme les vête­ments peuvent être sai­sis par soi-même. Le ruban adhé­sif et la gaze ou tout autre maté­riau que les manches approu­vées ne sont pas auto­ri­sés sur le bas du corps. Les manches doivent être de cou­leur noire, à l’ex­cep­tion de la cor­res­pon­dance des coins attri­bués par la com­mis­sion des ath­lètes avec les manches bleues ou rouges ou colo­rées selon le cas. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.